Marseille, ma belle !

vallon auffes pêcheurs

Partage cet article !

Marseille, quand tu as toujours vécu dans une ville tu finis par ne plus regarder sa beauté. Un peu comme un vieux couple qui se connait par coeur et ne cherche plus à se plaire. Et pourtant, il faut apprendre à aimer (Aimer sans attendre,
Aimer à tout prendre…ok j’arrête) préserver la flamme et ne pas voir les défauts mais apprécier ses qualités.

C’est un peu ce que j’essaye de faire depuis mon retour d’expatriation de deux ans au Canada (je vous parle de ma dépression post expatriation d’ailleurs). Alors je voulais vous faire découvrir ma belle Marseille, non pas par liste mais par sentiment. Oui, pour découvrir Marseille dans mes yeux. Parce que Marseille ne se visite pas elle se ressent.

Marseille, ensoleillée, Marseille illuminée.

Chaque ville a sa spécificité et son grain de folie. Et Marseille, c’est les deux à la fois. Une ville très spéciale ou tu peux entendre des disputes et des cris comme des accolades amicales à chaque coin de rue. Le verbe est haut car le soleil nous a frappé trop fort sur la tête (c’est pour cela qu’on exagère beaucoup aussi). Alors pour découvrir la ville ensoleillée, il faut faire un tour du côté des Calanques. Ici tu y trouveras ta dose de soleil.

Car une ville ou la nature est si belle et si proche c’est plus qu’une chance, c’est un trésor.

Marseilleveyre, la classico

J’aime parler de cette calanque car j’y ai beaucoup de beaux souvenirs comme :

  • Rester des heures dans l’eau avec mon masque et mon tuba à en avoir les lèvres violettes.
  • Prendre un petit bain matinal dans l’eau fraiche dès le début de saison au port de Callelongue.
  • Refaire le monde en contemplant les vagues et partir dans des discussions philosophiques.
  • Lézarder au soleil et peaufiner mon bronzage doré du sud
  • C’est aussi avoir eu du mal à grimper ce sentier après l’apéro
  • Retrouver les amis d’ailleurs et leur faire découvrir ce petit coin de paradis
  • Attendre son tour chez le Belge pour pouvoir déguster une salade niçoise
  • Ou encore râler parce qu’on a pas sa place habituelle sur la plage

Accès Marseilleveyre : Le départ se fait depuis le Port de Callelongue. Vous avez environ 45 minutes de marche. Cela grimpe au début mais c’est que du plat dès la deuxième partie du chemin. Par contre, on prend des bonnes chaussures, c’est toujours mieux. Là bas on peut manger un bout ou boire l’apéro au restaurant Chez le Belge mais attention on prévoit de l’espèce pas de CB.

Sugiton, le belvédère

Non ce ne sont pas les seules calanques de Marseille. Et je pourrais vous faire un long discours sur les belles calanques de Cassis aussi. Mais Sugiton fait aussi partie de mes préférées. Que l’on fasse le sentier jusqu’aux eaux turquoises ou que l’on admire le panorama du belvédère, elle ne laisse pas indifférent.

Accès Sugiton : Pour le Belvédère (également appelé la « Tour d’Orient »), le départ se fait depuis Luminy. La balade est facile et dure environ 20 minutes. Vous devez donc prendre le chemin assez large juste à côté de l’école d’art et d’architecture. Suivez ensuite le col de Sugiton. Une fois que vous êtes arrivés au col, tournez à droite et suivez la piste jusqu’au belvédère que l’on aperçoit plus loin.

Marseille atypique, Marseille colorée

Le Panier, plus vieux quartier de Marseille

Alors oui c’est un classique, mais ce quartier est plein de charme et rappelle aux Marseillais pleins de souvenirs. Il y a toujours une personne de notre entourage qui y a vécu ou qui a une anecdote particulière à raconter. On aime comparer les rues, voir ce qui a changé mais surtout on adore s’y perdre. On s’y cache les chaudes journées d’été et on déguste des glaces en flânant.

On admire les escaliers qui offrent une vue imprenable sur « La Bonne Mère », les places animées. En bref, il y’a toujours de la vie au Panier.

Pour une glace savoureuse, retrouvez mon article sur les glaces artisanales à Marseille.

Le Cours Julien, quartier coloré de la ville

Moi, la grande fan de couleurs, je dois dire que je suis servie au Cours Ju’ (comme on le surnomme à Marseille). Et là aussi, j’ai beaucoup de souvenirs qui se bousculent dans ces rues. Si vous cherchez le quartier artiste de la ville c’est par ici.

  • Aux tatoueurs et perceurs du quartier qui ont du voir passer des tonnes de jeunes ados rebelles comme moi (bon on se calme un piercing au nombril et un petit tatouage ce n’est pas non plus ce que j’appelle être rebelle).
  • Aux usines de vêtements ou j’ai trainé ma mère pour être la dernière à la mode (RIP les jeans temps des cerises troués)
  • Aux repas entre copines dans les restaurants du quartier pour faire le point sur nos vies sentimentales à la Cantinetta, chez Les Gamins et encore d’autres.
  • Aux escaliers interminables et colorés de la sortie Notre Dame du Mont.
  • Mais aussi à mes premiers pas sur scène au théâtre Mazenod (oui je n’ai jamais voulu percer en vrai).

Cours Julien Marseille

 

Marseille mythique et magnifique

Mythique Vieux-Port

Après l’OM et la rue de la canebière, le Vieux-Port c’est un peu le symbole de la ville. Pour les marseillais, c’est le lieu incontournable pour aller boire un verre. Sortir avec les copains. Bref c’est le rendez-vous des amis.

  • Je me souviens des poissons frétillants dans les sacs de mon grand-père
  • Je me souviens des feux d’artifices admirés depuis les bateaux du port
  • Je me souviens des fins de semaine arrosées ou encore de journées shopping

 

bateau vieux port

Mythique Bonne Mère

Surplombant la ville, Notre Dame de la Garde c’est un peu la bonne mère qui veille sur nous tous. Pour les plus flemmards, le bus 60 qui part du Vieux-Port vous permet d’accéder à la basilique. J’habitais tout près de l’ancien funiculaire qui permettait d’accéder à Notre Dame auparavant. Alors ce quartier regorge aussi de nombreux souvenirs !

Notre Dame de la Garde Notre Dame de la Garde Marseille

Vue Notre Dame Vieux Port Marseille

Mythique Vallon des Auffes

Si j’allais plus loin je dirais mythique Corniche. Car oui ce n’est pas seulement le petit port de pêche du Vallon des Auffes qui est mythique, ce sont toutes les découvertes que l’on peut faire sur la Corniche. Sur cette route sinueuse qui longe la mer, on réalise la chance que l’on a de vivre dans cette ville si proche des vagues.

  • Je me souviens de mes footings sur la corniche à admirer les couchers de soleil
  • Je me souviens des embouteillages d’été à sentir les poissons grillés des restaurants
  • Je me souviens des journées plages du Prophète, des Catalans, de Malmousque. Du matin jusqu’au soir.
  • Je me souviens d’avoir fêter mon bac dans un super resto de la Corniche
  • Je me souviens des savoureuses pizzas chez Jeannot

vallon des auffes marseille

vallon auffes pêcheurs

La nouvelle pépite : le Mucem

En travaillant dans ce cadre merveilleux, j’ai la possibilité de le photographier sous tous les angles. Et je dois dire que je ne me lasse pas. Ce bâtiment et cette résille si particulière conçus en 2013 par Rudy Ricciotti est une véritable pépite. Je n’y ai pas stocké beaucoup de souvenirs mais je compte bien me rattraper.

Partage cet article !

- Rédigé depuis mon mac qui m'a coûté un bras

4 commentaires sur “Marseille, ma belle !

  1. Les photos sont vraiment belles comme d’habitude! Et ça me donne hâte aux vacances en septembre…je vais repasser à Marseille pour quelques jours. Marseille, c’est un peu mes souvenirs d’étudiantes de mes 2 années à l’université de Toulon. Parce que Marseille c’est pas mal plus cool que Toulon haha 😉

    1. ah ah ah mes parents habitent Bandol alors j’aime bien le côté Toulon aussi 😀 si tu y passes fais moi signe !!

  2. Bel article qui donne envie de venir découvrir tous ces beaux lieux !
    C’est chouette de la voir sous un angle très subjectif comme ça 🙂 Et toutes ces photos colorées et ensoleillées, wahou !

    1. Ohhhh merci ma juju !! Il faut que j’en découvre un peu plus sur Lyon moi aussi 😀 tu le sais j’aime bien changer d’angle dans mes articles looool !! A très vite j’espère

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.