Et qué s’appelerio Malbaie

Partage cet article !

Oui les jours fériés existent aussi au Canada (pas aussi nombreux qu’en France) mais c’est toujours l’occasion d’organiser un week-end et prendre la route un peu plus loin que d’habitude pour de nouvelles aventures. Vous connaissez ma maladie de la bougeotte (retrouvez La maladie de la bougeotte). Cette fois-ci j’ai donc programmé une escapade dans la région de Charlevoix et plus précisément au Parc National des Hautes Gorges de la  rivière Malbaie. Et vous savez quoi ? C’était malade !

En arrivant au Québec on devient forcement un amoureux de la nature. Une chose est sûre c’est qu’ici on aime le plein air et les grands espaces. Ca tombe bien car depuis mon road trip dans l’ouest américain (retrouvez mon itinéraire Ouest USA) c’est aussi ce que j’aime faire.

Depuis Montréal, 4h30 de route (ah oui quand même,). Nous avons séjourné dans une auberge que je vous recommande dans la petite ville de La Malbaie (L’Auberge Miscoutine). Vous pouvez aussi dormir à la Baie Saint Paul comme mes amis de Refuse to Hibernate qui ont découvert cette région en automne (retrouvez leur article et leurs belles photos sur Refuse to Hibernate).

grange-charlevoix

Étant donné notre proximité avec le parc (environ 20 minutes de route), nous avons payé deux fois l’entrée qui est de 8 dollars 50 par adulte. Mais bon c’est un prix plus que raisonnable quand on découvre ces paysages enchanteurs.

Randonnée 1 : Le riverain

C’est une randonnée intermédiaire dans le sens ou ce n’est pas trop pentu mais il faut avoir envie de marcher tout de même. Longueur 21,2 km aller/retour. Durée entre 4h30 et 5h30. Vous pouvez couper la poire en deux et faire uniquement l’aller à pieds, découvrir le Belvédère qui se trouve au barrage des érables et rentrer avec le service de bus gratuit du parc qui vous conduira à l’entrée au Centre de découvertes. C’est déjà moins fatiguant 🙂

Le soir nous sommes aller souper chez Joe Smoked Meat à La Malbaie. Vous imaginez bien que sa spécialité ce n’est pas la tarte aux pommes ! Un régal et surtout un super accueil. Je vous le conseille !

plante-sentiersentier-riverainpont-sentier-riverainmaison-baragebelvedere-riverainsentier-riverain-belvedere

Randonnée 2 : L’acropole des draveurs

Une fois la viande fumée digérée, le lendemain une grosse randonnée nous attends. On s’arme de produit anti moustiques (c’est la grosse période d’attaque entre mai et juin) et surtout on prévoit beaucoup d’eau (mon chéri a un vrai problème avec ça, il me fait prendre 6 litres par personne à chaque fois). Trêve de plaisanterie, on ne part pas faire l’acropole des draveurs (qui est une randonnée de niveau difficile 10,4km entre 4h à 6h l’aller retour ) sans être préparé. Ensuite chacun peut aller à son rythme mais juste gardez en tête qu’il y a pas mal de dénivelé.

barage-des-erables-malbaiedrapeau-quebec-hautes-gorges-riviere-malbaie

Pour l’anecdote, on a croisé durant notre ascension un groupe de jeunes qui faisaient du trail et je peux vous dire que cela m’a fait prendre un sacré coup de vieux. Moi la vieille de 27 ans qui arrive à peine à monter en marchant. Eux couraient comme des biches (prends toi ça dans la tête bim!)

Et puis le bouquet final,  la récompense ultime (en même temps quand je fais une randonnée, je veux toujours un  cadeau d’arrivée c’est comme ça) une vue spectaculaire. Petit pique-nique au sommet numéro 3 et lecture dans un cadre exceptionnel.

sommet-acropole-draveurs-malbaiesommet-acropole-2sommet-3-acropole-draveursacropole-des-draveurs-vueDSC00628

capture-decran-2017-01-11-a-18-43-56

4h30 de route depuis Montréal Nuitée à L’Auberge Miscoutine Randonnée 1 : Le Riverain (10,5 km ou 21 km possible) Randonnée 2 : L’acropole des Draveurs (8km)

 

Partage cet article !

8 commentaires sur “Et qué s’appelerio Malbaie

  1. Ah ouais quand même 10km la rando ! Ça rigole plus là !! Bon la vue est superbe une fois en haut, ça motive 🙂

Laisser un commentaire