La maladie de la bougeotte

Partage cet article !

Aujourd’hui sur le blog, on parle d’un sujet très grave (Don’t worry, vous commencez à connaitre mes ironies quotidiennes), qui peut atteindre les meilleurs de ce monde : la maladie de la bougeotte. Dans le jargon des jeunes, on appelle cela les « travel addict ».

La maladie de la bougeotte est un trouble profond qui se manifeste par une envie permanente de voyager  Tweet This!

Qu’est-ce que la maladie de la bougeotte ? Définition 

 

NB : À ne pas confondre avec le fait de bouger son corps comme une puce (cf : vidéo artistique de moi même :))

Communément appelée addiction du voyage et de l’évasion, la maladie de la bougeotte se manifeste par des envies de voyages quotidiens (cela peut se manifester très violemment attention). Elle touche généralement les personnes entre 20 et 30 ans.

Maladie très contagieuse, elle peut se transmettre lors d’un contact ou d’une discussion avec un contaminé du voyage. Elle est causée par un trouble profond qui a déclenché chez le patient une envie de voyage permanente. 

DSC09437

Quels sont les risques ?

Je ne vais pas vous mentir, la maladie de la bougeotte n’est pas sans risque, NON NON NON !

  • Risque financier : plus vous voyagez, plus votre banquier aura des sueurs en voyant vos dépenses aux quatre coins du monde
  • Risque social : avoir la bougeotte c’est attirer l’incompréhension de certains de nos proches qui ont du mal à suivre notre quotidien (oui parce qu’on veut visiter 5 pays à la minute :))
  • Risque sévère d’addiction : le cercle vicieux de la maladie de la bougeotte c’est qu’on ne peut réellement pas la stopper. C’est ancré en vous et cela ne partira pas de si tôt !

DSC09388

Comment détecter les symptômes de la bougeotte ?

Tu as la maladie de la bougeotte si :

1- Tu baves devant tous les comptes Instagram des blogueurs voyages.

Stade 1 : tu suis ces comptes et likes les photos

Stade 2 : tu screenshot les photos des lieux que tu veux absolument voir

Stade 3 : tu fais des wish lists des lieux que tu veux faire et tu as une tonne d’idées qui bouillent dans ton cerveau.

2- Tu es énervé(e) quand ton fil d’actualités Facebook est rempli de personnes partant dans des lieux où tu veux aller

Stade 1 : une pointe de jalousie se fait sentir mais tu es content pour tes amis, tu les aimes donc tu arrives à te contrôler (coeur sur vous <3)

Stade 2 : t’es tellement vener’ que tu ne like pas leurs photos tellement l’envie d’être à leur place te ronges de l’intérieur

Stade 3 : tu les bloques (cas extrême et violent de la maladie de la bougeotte)

3- Tu cherches tous les moyens possible de te faire de l’argent pour pouvoir partir

Stade 1 : tu cherches à faire des petits sous, trouver des bons plans qui te permettront d’économiser sur ton prochain voyage (vide dressing, figuration…tout est bon à prendre)

Stade 2 : tu travailles jour et nuit, tu fais des heures supplémentaires (sans penser à ta santé) dans le seul but de payer ton prochain billet d’avion

Stade 3 : tu ne manges plus, tu ne fais plus de sorties, tu ne vis plus, tu es devenu un vampire fou car tu es obsédé par tes futurs voyages.

4- Tu te sens anxieux(se) et mal lorsque tu n’as pas voyagé depuis plus d’une semaine

Stade 1 : tu y penses dans ta tête, mais tu te dis qu’une fois l’argent de retour dans le compte tu pourras envisager une escapade pour bientôt.

Stade 2 : tu commences à saouler ton entourage en te plaignant par des phrases du type « On va ou ? » « Tu veux pas qu’on parte ici » « J’ai vu un billet pas cher pour… » « j’ai envie de bouger »

Stade 3 : Cette anxiété se traduit par des malaises, de la dépression post-voyage, de la nostalgie sur les photos de tes précédents voyages.

5- Tout ce que tu regardes, écoutes, lis, respires…te donnes envie de voyager 

Stade 1 : tu as envie de voyages en regardant un documentaire sur les aurores boréales, ou des reportages sur les plus beaux monuments du monde.

Stade 2 : tu veux voyager dès que tu entends une musique acoustique, lis un livre de cuisine indienne, ou respire une odeur.

Stade 3 : tu parles à tes amis de voyages, tu fais des débats sur les voyages, tu joues à des jeux de société ayant pour thème le voyage (@delicieusevie), tu as une carte à gratter des pays que tu as visité.

EN BREF
- Tu es euphorique quand tu réserves des billets d'avion
- Tu dépenses toutes tes économies dans les voyages
- Tu es de mauvaise humeur quand tu n'as pas de voyage prévu
- Ta passion c'est de lire des blogs de voyage
- Tu sais préparer une valise en moins d'une heure
- Ta wish list voyages n'a pas de fin
- Tes proches veulent t'aider pour tes problèmes d'addiction

Comment elle peut être traitée ? Recommandations 

Je ne veux pas vous effrayer mais malheureusement, la maladie de la bougeotte est incurable et ne peut être traitée. Elle peut même s’empirer dans un contexte d’expatriation.

bougeotte3

Alors, êtes-vous atteint ?

Partage cet article !

5 commentaires sur “La maladie de la bougeotte

  1. J’ai bien apprécié la fibre comique de cet article et j’ai bien ri ! Je me rends compte que je suis encore à un stade faible de la maladie, je peux peut-être me guérir encore. Bon j’ai atteint un stade 3 pour certains points quand même…

  2. moi suis atteinte gravement
    addict au dernier degré
    heureusement depuis fin 2015 que je suis sur les réseaux et 2016 ouverture du blog je suis moins seule
    pleins de nouveaux copains avec la même addiction
    c vrai que les autres sont tjrs surpris de tous les projets que j ai
    ils ne suivent plus
    et puis les questions genre mais t pas déjà allée à Lyon en 2014 grrrrr

Laisser un commentaire