Costa Rica : wild et bohème

Partage cet article !

Si on me demandait de décrire le Costa Rica en deux mots (cela peut paraitre compliqué pour moi de n’utiliser que deux mots :-)), et bien ce serai WILD et BOHEME.  

Le Costa Rica : WILD pour sa jungle sauvage

Je le reconnais, ce n’est pas un pays sur lequel je m’étais particulièrement renseignée. Et pourtant j’ai été conquise dès le premier regard par cette nature qui vous attrape et vous saisi. Cette année pour notre annuelle échappée de l’hiver québécois, nous avons changé nos envies de transats (comme à Cuba) par une envie d’aventure. Et le Costa Rica semblait être le meilleur compromis.

Ce côté sauvage je l’ai rencontré tout au long de notre parcours.

Sauvage et spectaculaire comme : La Catarata del Toro

DSC08927

DSC08917DSC08931

Sauvage et mythique comme : La réserve de Monteverde

DSC09024

DSC09078.JPG

DSC09066

Sauvage et caliente comme : Les sources d’eaux chaudes à Arenal

FullSizeRender

IMG_3235

Le Costa Rica : BOHEME pour son esprit détente

L’esprit détente c’est la force du pays. L’expression « pura vida » prends alors tout son sens, dès notre arrivée (littéralement cela signifie vie pure, mais dans les faits, la pura vida cela ne se traduit pas, cela se vit !). J’ai donc retrouvé ce côté bohème durant la partie « plage » de notre séjour. Nous avons orienté notre choix vers la Péninsule de Nicoya, un petit coin de paradis pour les amateurs de surfs, de hamacs et de pura vida 🙂

Bohème et coloré pour le village Montezuma

DSC09156

DSC09145

DSC09148

Bohème et surf mood pour la plage de Santa Teresa

DSC09170

DSC09181

DSC09223.JPG

Si ces photos ne vous ont pas convaincu, je vais vous donner :

10 bonnes raisons d’aller au Costa Rica

Sachez tout d’abord que le Costa Rica, ce n’est pas les plages paradisiaques de l’Asie, ni les villes colorées du Mexique ou de Cuba. Mais le Costa Rica c’est une façon de vivre. Un accueil chaleureux, des plages sauvages et surtout la réelle sensation de « pura vida ». Pour ne pas vous tromper sur vos futures vacances, voici pourquoi on décide d’y aller :

  • Parce que c’est le pays le plus développé d’Amérique centrale
  • Pour sa jungle immense dans ses terres
  • Pour faire du surf sur la péninsule de Nicoya
  • Pour profiter des parcs nationaux et de cette nature préservée
  • Pour voir des volcans encore en activité
  • Pour observer des animaux en toute liberté
  • Pour vivre la pura vida
  • Pour manger les spécialités locales
  • Pour profiter des sources d’eau chaude
  • Pour admirer les couchers de soleil sur la côte

Bon à savoir sur le Costa Rica

  • On parle Espagnol mais très bien Anglais donc pas besoin de stresser, les gens sont gentils et feront un effort pour vous comprendre.
  • C’est un petit pays (51 100 km², un peu plus grand que la région Bourgogne-Franche-Comté) mais attention les routes ne sont pas toutes aménagées donc les trajets assez longs.
  • 4,8 millions d’habitants et la capitale du pays est San José. Souvent les billets d’avion sont pour San José ou Libéria (parfois moins cher).
  • La devise est le colón costaricien (pour vous repérer 1 euro = 598 colon costaricain).Vous pouvez échanger vos euros ou dollars américain à l’Aéroport ou dans les banques nationales des grandes villes. Attention impossible d’échanger de l’argent canadien.
  • On a aimé mangé le casado (riz, haricots rouges, crudités, morceau viande ou poisson) que l’on déguste dans les sodas (restaurants locaux familiaux peu chers).
  • On a aimé boire les bières locales Imperial mais aussi la Pilsen
  • Comme le pays est développé, il n’y a pas tellement d’insécurité mais forcement les prix sont assez chers. Cela dit pour les logements vous avez tous les budgets (auberge de jeunesse, airbnb, bed and breakfast ou resort grand luxe).
  • L’eau est globalement potable dans tout le pays, mais dans les régions reculées mieux vaut s’acheter des bouteilles d’eau minérale par précaution.

Je vous parlerai ensuite de mon itinéraire 🙂

Partage cet article !

- Rédigé depuis mon mac qui m'a coûté un bras

6 commentaires sur “Costa Rica : wild et bohème

    1. non on a tout préparé nous même ! Avion, hôtels, activités, itinéraire 🙂 n’hésites pas si tu as des questions au moment d’y aller !! 😀

  1. Bonjour je n’arrive pas à lire au complet l’itinéraire…. pouvez vous me l’écrire? Je devrais quitter début mi juin 2017 pour une semaine…..

    1. Oui bien sûr : Jour 1 San Jose direction Alajuela / Jour 2 Volcan Poas et Catarata del Toro / Jour 3 Volcan Arenal et sources d’eaux chaudes / Jour 4 Monteverde Jour 5 Peninsule de Nicoya et Montezuma / Jour 6 Santa Teresa et Playa Carmen / Jour 7 Manuel Antonio / Jour 8 Parrita et depart Aeroport SAn José

Laisser un commentaire