Ô Gaspésie : terre merveilleuse

Partage cet article !

On dit toujours que les voyages forment la jeunesse. Pour ma part je dirais même qu’ils sont devenus une drogue. Au delà de l’idée de découverte, j’ai le sentiment de vouloir toujours plus. Rester à un seul et même endroit pendant une voire deux semaines ? NON ce n’est pas la définition que j’ai du mot vacances. La soif de nouveauté, de culture, de paysages, cette addiction a un nom : elle s’appelle ROAD TRIP.

Nous avons dernièrement effectué un petit road trip en GASPESIE. Alors comme vous avant d’arriver au Canada je ne savais même pas ce que c’était la Gaspésie ni même où le retrouver sur une carte (peut être le village des irrésistibles Gaulois :-p). Quand on vit au Québec c’est un peu une étape incontournable et tout le monde a ce nom à la bouche durant l’été.

2400 km à parcourir

Cela peut paraitre beaucoup en 8 jours mais sur le continent américain c’est assez commun de prendre la route pour voyager. Si à mon avis le temps est trop court pour visiter la région (bizarrement je n’ai jamais été aussi efficace et en forme que durant ce périple). Je vais tout de même vous partager mon itinéraire qui vous permettra peut-être d’avoir une idée des incontournables et d’adapter le votre selon vos envies !

capture-decran-2016-10-05-a-09-13-58

Jour 1 et 2 : 

Départ de Montréal : environ 6h de route en direction du Parc du Fjord du Saguenay (si vous ne connaissez pas du tout la région vous pouvez faire un arrêt dans la ville de Québec ou privilégiez le coté nature en faisant un stop aux Hautes Gorges de la Malbaie).

Hébergement : Nuit à l’Auberge des Cévennes. Un accueil parfait et un petit déjeuner excellent à seulement 5 dollars. Vraiment charmant et cosy. Une adresse géniale que je vous conseille les yeux fermés.

Activités : Balade dans le port de l’Anse Saint Jean, point de vue de l’Anse de la Tabatière, pont couvert, rivière aux saumons et Sentier de la Statue (8km au coeur du Parc National du Fjord du Saguenay).

dsc05807

dsc05815dsc05835dsc05838

dsc05881dsc05933image

Jour 3 :

Direction Tadoussac. Depuis le Fjord du Saguenay comptez 2h de route. Arrivez à la Baie Sainte Catherine, il faudra embarquer à bord d’un ferry (gratuit celui ci) qui prendra 10 min pour vous amener d’une rive à l’autre.

Hébergement : Nuit au Motel de l’Anse à l’eau. Mon avis : propre mais simple. On nous avez recommandé l’Auberge de la Sainte-Paix mais celle ci était complète au moment de notre réservation. Je vous recommande donc la deuxième adresse si possible pour vous.

Activités : Balade dans le village de Tadoussac, Chapelle de Tadoussac, Dunes de Tadoussac, Hôtel de Tadoussac, baleines en Zodiac.

dsc05943dsc05952

dsc05964dsc05972

Jour 4 :

Direction Cap Chat / Sainte Anne des Monts. Depuis Tadoussac nous sommes redescendus à Saint Simeon (1h30 de route) pour prendre un ferry qui traverse le Saint Laurent et vous emmène vers la Gaspésie (vous avez aussi la possibilité de prendre un ferry aux Escoumins direction Trois Pistoles qui fera gagner du temps sur votre trajet. Manque de chance notre traversée a été annulé, nous nous sommes rabattus sur la seule traversée disponible.)

Hébergement : Motel Pirates. Un petit motel sans prétention mais propre situé sur la route de notre étape vers le Parc de la Gaspésie. Comme dirait les québécois c’était CORREC.

Activités : sur le chemin qui mène à Cap Chat vous pouvez vous arrêter au Parc National du Bic si vous avez le temps. Encore une merveille de la région qui mérite un arrêt.

Jour 5 : 

Réveil à 7h30, petit déjeuner énergique et nous voila prêts à attaquer le Parc National de la Gaspésie. Situé à 50 minutes de notre hôtel à Cap Chat. Nous avons choisi l’entrée du camping pour pouvoir effectuer la randonnée du Mont Jacques Cartier avec le fameux sentier des Caribous. Une randonnée juste exceptionnelle qui nous a permis de croire une famille de 4 caribous. Pour un niveau plus facile vous pouvez balader vers le Lac aux Américains. Une fois la journée terminée direction le Cap des Rosiers.

Hébergement : Les Chalets sur Mer. De jolis bungallows posés sur la côte face à la mer. Un lieu ressourçant qui vous rappelle pourquoi vous aimez tant la mer.

dsc06017dsc06020dsc06032

dsc06055dsc06062

dsc06077

Jour 6 :

Encore un réveil matinal (vous me suivez toujours ? En même temps si vous pensiez faire des vacances reposantes il ne fallait pas entamer un road trip :)). On démarre donc la journée au Parc National du Forillon situé à 10 minutes de notre hébergement. Première randonnée dans le secteur nord du parc sur 8km en direction du Cap-Bon-Ami (niveau intermédiaire). Des points de vue merveilleux, une tour panoramique à 360 degrés, bref le rêve ! On enchaine ensuite vers la partie Sud du parc sur la Anse-aux-Amérindiens. À Cap-Gaspé, on peut s’approcher du phare avec une vue sur une falaise de 95 mètres et ensuite poursuivre le sentier vers le Bout du Monde. C’est ici que nous avons vu des baleines. Le décor est exceptionnel.

Le soir direction Percé après 1h30 de route.

Hébergement : Auberge du Village de Percé à l’entrée de la ville.

dsc06192dsc06199dsc06205

dsc06206dsc06212dsc06219

dsc06273

Jour 7 :

Nous devions faire du canoë avec Cap Aventure au milieu des phoques mais le vent a empêché l’activité. Nous avons donc profité de la matinée pour aller à la Rivière aux Emeraudes située à 10 min de Percé. Ensuite nous sommes allés sur l’Ile de Bonaventure pour le reste de la journée. Et pour fêter tout ça le soir nous avons testé le Homard de la maison du Pêcheur.

dsc06165dsc06171

dsc06339dsc06340dsc06354dsc06358

dsc06143dsc06152

dsc06332

Jour 8 : 

Afin de couper la route (tout de même 13h pour rentrer jusqu’à Montréal). Nous avons décidé de faire un stop près du lac Témiscouata, un autre parc national de la région (situé dans le New Brunswick à mi chemin entre Percé et Montréal).

Partage cet article !

Laisser un commentaire